Les événements passés

Repas de soutien au lancement du Steki

Le samedi 17 février 2018

En attendant la fin de l’aménagement, l’extension des permanences, le lancement des ateliers de graphisme, d’auto-défense numérique et administrative; en attendant les karaokés et les rendez-vous de préparation de la prochaine semaine thématique; en attendant la mise en place de l’espace enfant avec le Buisson, l’accueil du comité de soutien à la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes, les rendez-vous de dégustation, de quizz-cinéma, et ceux prolongeant la semaine « Gouverner 3.0 »; en attendant tout ce qui s’annonce déjà ici et là…

Nous vous invitons à venir déguster un
MENU « CAUCASIEN »
Samedi 17/02

Service de 13h à 15h
Entrée + Plat + Dessert + Thé ou café
Prix ouvert à partir de 5€

la carte de membre est offerte, réservation très conseillée.

Victoire & auberge espagnole

Le samedi 03 février 2018

Ce samedi 03 février à 19h

Le Steki accueille

le comité de soutien bruxellois à la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes

pour une petite mise au point et une auberge espagnole.

Tous les détails ici-bas.

_____________

LA LUTTE MENÉE DEPUIS 50 ANS
PAR LA ZAD DE Notre-Dame-Des-Landes
EST UNE VICTOIRE HISTORIQUE.
.
Cela faisait longtemps qu’une lutte de ce type n’avait pas été portée jusqu’au bout, jusqu’à la victoire, face à un projet de l’État français.
C’est une victoire historique aussi que d’avoir pu maintenir un tel rapport de force malgré l’hétérogénéité des composantes du mouvement.
     Et c’est encore une grande victoire que d’avoir pu faire aboutir les trois conditions principales tenues communément par toutes ces composantes: l’abandon du projet d’aéroport, l’abrogation de la déclaration d’utilité publique, le refus de l’expulsion des habitants.
     Sur ce dernier point l’expulsion est en tout cas suspendue jusqu’à la fin de la trêve hivernale du 31/03 où un geste fort devra être posé avant la prise de nouvelles terres en avril.
.
Le SAMEDI 10/02 prochain,
des gens convergeront des 4 points cardinaux vers la ZAD
pour fêter ça lors d’un GRAND CARNAVAL.
.
Cela dit, comme évoqué dans une récente communication, c’est une victoire accompagnée d’un grand péril: « Le chantage de nous faire nettoyer, choisir qui peut rester, légaliser, expérimenter sous les conditions d’un jury, etc. », et d’essayer ainsi de diviser le mouvement, notamment entre « les éligibles et les cagoulés ».
     Et de préciser: « Il nous faut nous retrouver. Il nous faut nous engueuler encore, il nous faut de multiples idées. Il nous faut votre aide aussi, pour nous renvoyer les lumières d’espoir qu’on a peut-être fait naître. Nous ne nous battons pas pour une route, ni pour des symboles. Nous nous battons pour que l’avenir de la zad ne soit pas dicté par ce que nous avons combattu. »
.
Nous proposons donc une auberge espagnole
ce samedi 03 février
à 19h au Steki
.
Pour fêter ça et tout ce que cette lutte a pu nous inspirer et nous inspire encore,
pour parler du rendez-vous du 10/02 et faire le point sur la situation,
pour relayer l’appel à l’aide contre le chantage et le risque de division du mouvement,
pour se lire quelques extraits inspirants de moments vécus à la ZAD ou ailleurs par des habitants ou des soutiens,
pour relancer les pistes évoquées l’année dernière,
et puis pour se revoir et boire un coup.
À samedi!

Ouverture définitive du Steki ce mercredi

Le mercredi 17 janvier 2018

Bonjour.

Contrairement à ce qu’ont pu laisser entendre les bruits qui, jusqu’ici, couraient, à ce que les apparences ont sporadiquement fait croire, et aux impressions que des désirs ardents pris pour la réalité ont suscitées, le Steki n’est pas encore, à proprement parler, ouvert.

Demain, mercredi 17 janvier, ce sera enfin le cas, et ce définitivement.
Durant les heures d’ouverture, soit dit en passant; ce qui, pour demain, signifie: de 14h à 17h, avec probable prolongation jusque 20h…
Thé, café, poussière.

Ensuite, dans un premier temps, il sera ouvert tous les mercredis.
Disons… l’après-midi, au moins de 14h à 17h.

À terme, il devrait finir par être ouvert tous les jours, selon des horaires praticables à déterminer.

Les détails seront bientôt repris sur le site et, tant que possible, régulièrement mis à jour.

À demain.

Le Steki (…’t easy!)

Gouverner 3.0 : état d’exception, ennemi intérieur et profilage en Belgique.
Le vendredi 24 novembre 2017

Gouverner 3.0 : état d’exception, ennemi intérieur et profilage en Belgique.

Le vendredi 24 novembre 2017

Les Semaines du Steki – 1ère édition – du 18 au 24 novembre 2017

PRÉCISIONS : quant à la possibilité d’y venir avec des enfants, voir ci-dessous.

Vous trouverez une version PDF complète, avec le détail des interventions des invités et accompagnée du texte de présentation, en téléchargement ici :

PROGRAMME COMPLET DE LA SEMAINE

« Le monde va très mal », voilà sans doute l’une des certitudes les mieux partagées de ces dernières décennies. La sensation est vieille et familière : la « crise », la plupart d’entre nous sommes nés dedans. Pour autant, les lois, mesures et dispositifs de contrôle apparus dernièrement nous laissent un sentiment d’accélération inédit. Déportations administratives, rafles et perquisitions massives, mises à l’isolement systématique en détention préventive, déchéance de nationalité… ; la liste est longue et donne le ton de l’époque.

C’est au nom de la lutte contre le terrorisme et le radicalisme que cette batterie de mesures d’exceptions, impensable il y a quelques décennies, se justifie, s’impose et se naturalise. Sous nos yeux, les discours et les méthodes de gouvernement des États de droit mutent rapidement. Les procédés traditionnels, hérités des accords conclus suite au traumatisme de la seconde Guerre Mondiale, s’agencent, ou se confrontent, avec de nouvelles pratiques. Quelles sont les logiques qui autorisent un chef d’État occidental à ordonner sans mandat judiciaire, et hors contexte de guerre ouverte, l’exécution préventive d’individus en dehors de son territoire national ? Comment agissent les algorithmes, qui profilent tant les fraudeurs sociaux que les cibles des drones tueurs, sur les manières d’administrer les populations et de penser le conflit ?

Législations d’exception, construction d’un ennemi intérieur et profilage : ce sont ces trois opérations qu’il nous semble essentiel de discuter ensemble pour saisir quelles sont, aujourd’hui en Belgique, les stratégies et les instruments utilisés pour gouverner.

____________________________________________________

PROGRAMME DU WEEK-END DE SÉMINAIRE À l’ERG, 87 rue du Page, 1050 Bruxelles

____________________________________________________

Samedi 18 Novembre / 14h-18h

« Gouverner le risque, normaliser l’exception »

Olivier Stein

Thomas Assaker

Denis Duez (sous réserve)

Antoinette Rouvroy

+ Questions & discussion ouverte

————————–

Dimanche 19 Novembre / 11h-16h

« Construire l’Ennemi Intérieur »

Allan Wei

Nadia Fadil

Fayçal Cheffou

Selma Benkhelifa

+ Questions et discussion ouverte.

16h30/ Goûter au Steki, 4 rue Defnet

____________________________________________________

PROGRAMME DE LA SEMAINE AU STEKI, 4&6 Rue Defnet, 1060 Bruxelles + La Vieille Chéchette + Librairie Par Chemins + La Cheminée.

____________________________________________________

Lundi 20 Novembre

12h/ Atelier-brunch – Radio L’ombre – Écoutes d’extraits du séminaire, ébauche d’émission (au Steki)

19h/ Conférence – Nicolas Horvat – Au royaume des caméras, les algorithmes sont rois: un regard sur les nouveaux oripeaux technologiques de l’ingénierie sociale (au Steki)

————————–

Mardi 21 Novembre

16h/ Écoute Radio – Un traitement d’exception – Sélection de capsules de Radio RiveWest (à la Vieille Chéchette)

19h/ Conférence – Hanane El Khattouti – Les returnees: de l’instruction judiciaire au traitement individualisé en prison (au Steki)

————————–

Mercredi 22 Novembre

12h/ Atelier-brunch – Traces Papier – Retours sur les interventions du séminaire, ébauches de traces (au Steki)

19h/ Discussion – Ce que font à nos existences les nouvelles pratiques de profilage – À partir de thèmes développés dans la Théorie du drone de G. Chamayou. (au Steki)

————————–

Jeudi 23 Novembre

16h/ Écoute Radio – QueFaitLaPolice? – Sélection de capsules de Radio RiveWest (à la Vieille Chéchette)

19h/ Écoute Radio – Quartier sur Table – 53mn, 2017 (à la librairie Par Chemins)

————————–

Vendredi 24 Novembre

16h/ Discussion – L’anguille (électrique) – Présentation d’un outil de soutien, de stratégie et de riposte judiciaire (au Steki)

18h/ Présentation de Radio RiveWest (au Steki)

19h30/ Repas et Concert de clôture (à la Cheminée) – COBALT60 (petits bruits/ Liège) + TERRINE (techno expérimental indus/ Amiens FR) + FÉLON (tradnoise/ Harpe BE) + CHEVAL SCINTILLANTES (Expérimental/ Cherbourg FR) + CANCELLLED (non techno binaire taillée en forme de silex / BE)


 

Quant aux enfants

En dépit de ce que nous aurions aimé pouvoir mettre en place durant ces rencontres, pour des raisons aussi diverses que contingentes, nous ne serons pas en mesure d’assurer des espaces et des temps qui seraient agréables ni même adaptés aux jeunes enfants durant les deux jours de séminaires des 18 et 19 novembre à l’ERG.

Aux heures reprises dans le programme de la semaine qui se déroule au Steki, des jeux, des livres et du matériel de bricolage seront prévus sur place, dans une pièce y dédiée, jouxtant celle où auront lieu les ateliers et discussions. Cependant, nous ne pouvons garantir pour le moment qu’il s’y trouvera au moins une personne pour assurer une présence continue. Les deux pièces n’étant séparées l’une de l’autre que par un très court couloir large et ouvert, il est malgré cela possible d’assister à un atelier ou une discussion tout en maintenant une certaine présence auprès des enfants qui y passeraient du temps.

Si nous n’avons pu rendre cette semaine plus adaptée aux plus jeunes d’entre nous, ce n’est pas faute de considération. Il nous faudra encore un peu de temps pour faire en sorte qu’à l’avenir cela soit le plus souvent possible possible (sic), que les rencontres aient lieu au Steki ou ailleurs.

Si vous avez des questions à ce sujet, écrivez-nous.

Les suggestions et propositions sont les bienvenues.