Suspension & ouverture

– Suspension des rendez-vous publics
– Ouvert malgré tout
– D’ici là

——>

Bonjour.

Nous appuyant sur l’état actuel de nos connaissances et de notre compréhension de la situation, et nous tenant régulièrement au jus quant à son évolution sur le plan politique aussi bien que sanitaire, nous avons décidé de suspendre les rendez-vous publics prévus au Steki pour une période encore indéterminée.

La forme des rencontres qui y ont lieu d’habitude ne nous permet pas de maintenir celles-ci tout en évitant d’entretenir la propagation du virus.
Or, pour le moment, nous considérons judicieux de limiter cette dernière dans un contexte, entre autres, de saturation récurrente des services de soin de santé.
Des événements tels que cette épidémie – comme, par exemple, les attentats en 2015 et 2016 – nous mettent aussi face aux réactions des institutions étatiques et aux conséquences de leurs tentatives de garder la main. Ces opérations, qualifiées de «gestion de crise» (ou de «guerre», selon les sensibilités), nous empêchent souvent, dans un premier temps, de recouvrer nos esprits, reprendre contact avec nos déterminations, et situer clairement nos marges de manœuvre.

OUVERT MALGRÉ TOUT

Quoi qu’il en soit, ces mesures sont là pour durer.

Elles sont, pour de nombreuses personnes, synonyme d’isolement, de dépossession ou d’extrême précarité.
La réflexion porte donc aussi sur des modalités d’ouverture du Steki telles que nous puissions, à la fois, y accueillir des démarches de solidarité et de coopération locales, limiter la vitesse de propagation du virus, et organiser – en réseau avec d’autres initiatives déjà sur cette voie – l’impunité de rompre le strict confinement, notamment là où il renforce les inégalités systémiques.

Dans cette perspective, le lieu sera utilisé périodiquement comme point de dépôt et de redistribution de nourriture par et pour des personnes exilées sans papiers.

N’hésitez pas à nous faire part d’autres demandes et propositions.

MISE AU JUS

D’ici à la reprise des rendez-vous publics:
– nous transmettrons les invitations à de futures rencontres et ateliers pour les soumettre à discussion et participation;
– nous resterons disponibles pour accueillir les propositions anticipant la réouverture publique;
– nous poursuivons les réflexions sur ce que ce lieu permet en intégrant cette situation de confinement imposé.

Par ailleurs, Radio Panik met en place l’émission « Radio pandemik tousse ensemble » pour relayer l’information au jour le jour sur les conséquences des mesures de confinement et sur les initiatives pour palier celles-ci.
Vous pouvez écouter l’émission à cette adresse: https://www.radiopanik.org/emissions/emissions-speciales/radio-pandemik/

À très bientôt.