Victoire & auberge espagnole

Ce samedi 03 février à 19h

Le Steki accueille

le comité de soutien bruxellois à la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes

pour une petite mise au point et une auberge espagnole.

Tous les détails ici-bas.

_____________

LA LUTTE MENÉE DEPUIS 50 ANS
PAR LA ZAD DE Notre-Dame-Des-Landes
EST UNE VICTOIRE HISTORIQUE.
.
Cela faisait longtemps qu’une lutte de ce type n’avait pas été portée jusqu’au bout, jusqu’à la victoire, face à un projet de l’État français.
C’est une victoire historique aussi que d’avoir pu maintenir un tel rapport de force malgré l’hétérogénéité des composantes du mouvement.
     Et c’est encore une grande victoire que d’avoir pu faire aboutir les trois conditions principales tenues communément par toutes ces composantes: l’abandon du projet d’aéroport, l’abrogation de la déclaration d’utilité publique, le refus de l’expulsion des habitants.
     Sur ce dernier point l’expulsion est en tout cas suspendue jusqu’à la fin de la trêve hivernale du 31/03 où un geste fort devra être posé avant la prise de nouvelles terres en avril.
.
Le SAMEDI 10/02 prochain,
des gens convergeront des 4 points cardinaux vers la ZAD
pour fêter ça lors d’un GRAND CARNAVAL.
.
Cela dit, comme évoqué dans une récente communication, c’est une victoire accompagnée d’un grand péril: « Le chantage de nous faire nettoyer, choisir qui peut rester, légaliser, expérimenter sous les conditions d’un jury, etc. », et d’essayer ainsi de diviser le mouvement, notamment entre « les éligibles et les cagoulés ».
     Et de préciser: « Il nous faut nous retrouver. Il nous faut nous engueuler encore, il nous faut de multiples idées. Il nous faut votre aide aussi, pour nous renvoyer les lumières d’espoir qu’on a peut-être fait naître. Nous ne nous battons pas pour une route, ni pour des symboles. Nous nous battons pour que l’avenir de la zad ne soit pas dicté par ce que nous avons combattu. »
.
Nous proposons donc une auberge espagnole
ce samedi 03 février
à 19h au Steki
.
Pour fêter ça et tout ce que cette lutte a pu nous inspirer et nous inspire encore,
pour parler du rendez-vous du 10/02 et faire le point sur la situation,
pour relayer l’appel à l’aide contre le chantage et le risque de division du mouvement,
pour se lire quelques extraits inspirants de moments vécus à la ZAD ou ailleurs par des habitants ou des soutiens,
pour relancer les pistes évoquées l’année dernière,
et puis pour se revoir et boire un coup.
À samedi!